Comme prévu, ce match de reprise (après 6 semaines de "vacances") s'est déroulé sur un terrain très gras, par un froid de canard et sous quelques flocons de neige en fin de match. Armentières comme annoncé dans la Voix du Nord espérait que les conditions de jeu avantageraient leur lourd paquet d'avants.

Les conditions de jeu n'ont pas effet permis à Courbevoie de développer son rugby, l'état du terrain s'est dégradé au fer à mesure que les trente acteurs jouaient. Armentières a su jouer avec ses forces : du jeu au pied, des mauls et peu de prise de risques.

Courbevoie est toujours resté à porté des visiteurs, la mi-temps est atteinte sur le score de 15-5, le 1er essai est inscrit par Courbevoie mais lors d'une des rares incursion des Nordistes dans les 22 des jaunes et bleu, sur une pénaltouche, Armentières revient au score, ça ne sera qu'à la fin de de la première mi-temps que Courbevoie se donnera un peu d'air avec le plus bel essai du match suite à la remontée du terrain sur 80 m, cet essai ajouté à une pénalité permettait d'avoir donc 10 point d'avance à la pause (15-5).

Le fait du match aura lieu en seconde période avec l'essai sur interception qui donnait l'espoir aux visiteurs alors que les deux équipes avaient inscrits chacune un essai par leurs avants auparavant. (22-17). Courbevoie saura assurer l'essentiel, c'est à dire la victoire, avec une pénalité (25-17), Armentières arrachant le point de bonus défensif en fin de match.

Victoire donc 25-20 pour Courbevoie qui a su éviter le piège d'un match de reprise qui plus est avec des conditions atmosphériques difficiles.

La B l'emporte beaucoup plus largement (46-7), les Nordistes ont vite été dépassés par la vitesse du jeu proposé par Courbevoie sur un terrain pourtant difficile.

Les équipe seniors étaient la seule équipe du club a joué ce week-end, toutes les autres rencontres (organisées par le CIFR) ont été reportées.