Rarement mis en danger sur sa ligne, Courbevoie a peiné pour venir à bout de Pithiviers, et c'est sur l'avant-dernière action que Courbevoie passera devant Pithiviers qui ne repassera jamais devant en ratant la dernière des nombreuses pénalités de ce match dans les arrêts de jeu. Mais avant cela, on a vu un nombre incalculable de fautes des deux côtés obligeant l'arbitre à sortir un grand nombre de cartons, 3 ou 4 ballons gagnés sur introduction adverse par Pithiviers, une première pénalité de la gagne pour Courbevoie  sur le poteau, deux essais d'ailier pour Courbevoie, un par Maxime Ramiroz venant de l'aile opposée en 1ère mi-temps et le second par le capitaine et deuxième ligne Guillaume Pierre en seconde période suite à une intelligente passe au pied.

En résumé, pas un superbe match, mais du suspense jusqu'à la dernière minute, menés 15-10 à la mi-temps les locaux ont eu beaucoup de mal à concrétiser leur domination face à une équipe bien en place défensivement et qui a scoré uniquement sur pénalités; Score final 23-21, bonus défensif pour Pithiviers, pas de bonus pour Courbevoie.

De son côté, Metz s'est incliné 29-10 (donc sans bonus défensif) à Antony, Courbevoie a de nouveau cinq points d'avance dans la course à la qualification. Une victoire bonifiée samedi prochain à 20h à JP Rives face à l'ACBB et ça serait un grand pas vers les play-offs.

La réserve gagne 31-13 avec le bonus offensif, Pithiviers n'a été dangereux que sur des contres, une équipe où jouaient de nombreux joueurs Bélascain.