RCC2– Les Mureaux : 10-5
SCUF- RCC1 : 5-11


Nos deux équipes devaient confirmer la tendance positive de leurs derniers résultats, la une pour continuer à se rapprocher d’une place qualificative, la deux pour la consolider. Elles y ont toutes les deux réussies, d’une manière différente, mais dans les deux cas très convaincante face à des adversaires directs à la qualification.

La deux retrouvait un adversaire qu’elle avait battu avec grand courage à l’aller malgré un handicap de gabarit marqué. Vu la lourdeur du terrain à J. P. Rives ce n’était pas gagné d’avance. Nos joueurs nous ont pourtant offert une première mi-temps sur un rythme d’enfer et surtout sans pratiquement une faute de main. Cela avait des allures de vidéo de démonstration au niveau des passes après contact. Un premier essai venait rapidement les récompenser, hélas un essai de contre permettait à l’adversaire de revenir au score. Celui-ci pouvait vraiment se satisfaire de cette parité, il n’avait rien montré alors que nous avions multiplié, hélas sans beaucoup de réussite, les temps de jeu.
Le rythme baissait sensiblement en deuxième mi-temps, mais le match restait à sens unique et un deuxième essai récompensait en toute logique le très bon match de notre équipe. Probablement encore un peu de travail à faire pour mieux concrétiser nos actions, mais au niveau du spectacle tout est déjà là.

Pour la une, le contexte était un peu différent face à un adversaire qui l’avait battu avec beaucoup de réussite à l’aller. Les deux équipes faisaient jeu égal durant le premier acte avec une réelle volonté de nos joueurs de porter le ballon et de le conserver pour multiplier les temps de jeu.
Malgré cela, elle ne réussissait pas à marquer alors que l’adversaire finissait par mettre un essai en contrant un dégagement au pied dans nos 22 m non maîtrisé.
Le jeu au pied étant le point faible de cette matinée dans nos rangs.
La conquête en cette première mi-temps avait été satisfaisante avec un ballon gagné sur introduction adverse. Elle sera plus difficile en seconde mi-temps, avec des lancers moins précis et une adaptation de la première ligne adverse à nos « grands piliers » qui nous causera des problèmes.
Cela prenait un peu des allures de casse-tête, surtout que la deuxième mi-temps était marquée par de nombreuses fautes sifflées contre nous dans les rucks et les mêlées, ce qui nous empêchait de profiter de la dynamique impulsée au jeu. Mais un joli mouvement nous permettait enfin d’égaliser. Les mouches avaient changé d’âne et deux buts plus tard, notre équipe sortait vainqueur d’un match bien maîtrisé malgré les difficultés à s’adapter à l’arbitrage dans les zones de rucks et un adversaire qui avait bien joué sur ses qualités. Les principales satisfactions furent la maîtrise et l’application à vouloir terminer devant leurs adversaires.

Il y a encore du travail à faire pour chacune des équipes. Mais vu comment cela a payé depuis quelques temps, espérons que nos joueurs assimileront le fait que l'entraînement régulier est indispensable  pour permettre à nos deux équipes de se qualifier.