Séniors

Présentation poule Fed2 : cap à l'ouest

 

 

Pour cette deuxième saison en Fédérale 2 après le finale de 2019 contre Auch, Courbevoie va retrouver beaucoup d'équipes connues mais aussi quelques nouvelles. Suite à l'arrêt préùaturé de la saison 2019-20, pas de descente des club de Fédérale 1 (sauf rétrogation administratives en fédérale 3). Les clubs venant de Fédérale 3 montent à l'étage supérieur grâce à leur classement en phase de poule.

 

Au vu de la saison dernière, tous les matchs devraient être équilibrés, il y aura sans doute en haut du classement 2 ou 3 clubs  au dessus du lot (Orsay, Le Havre) et cela sera sans doute dur pour les promus, surtout en début de saison. Mais après 6 mois sans match officiels, aucun club n'est à l'abri d'un mauvais début de saison.

 

Tour d'horizon de ces équipes dans l'ordre des confontations avec nos levriers.

C'Chartres Rugby : comme souvent un gros recrutement annoncé dans ce club, mais qui s'était fait surprendre par Courbevoie lors du match aller la saison dernière. Gros déplacement donc en perspective pour le 1er match de la saison.

 

Club Athletique Orsay RC : encore un gros morceau, le club de l'Essonne, depuis longtemps à ce niveau, a refusé la montée en Fédérale 1. 2e de la poule 2 la saison dernière

 

Plaisir RC : en difficulté la saison dernière, 9e de la poule, pour un club présent depuis de longues années en Fédérale 2 ou 3

 

RC Baulois : monte de Fédérale 3 (2e poule 8), première apparition à ce niveau, avec les soucis financiers de St-Nazaire puis de Nantes, devient le club au plus haut niveau des pays de la Loire.

 

Stade Domontois RC : 1er de la poule 1 de fédérale 3, renconté en phases finales de la saison 2018-19.

 

SC Surgères : 5e de la poule 7 l'an dernier, déplacement long, mais il faudra aussi que les joueurs de des Charentes-Maritimes viennent à JP Rives !

 

Antony Metro 92 : 10e de la poule 2 l'an passé, se maintient difficilement en Fédérale 2 après une montée surprise il y a quelques années.

 

Havre AC : 4e de notre poule l'an dernier, le club Normand a pour objectif la Féderale 1 et s'en ai donné les moyens, jouant dans l'ancien stade du HAC Football, le club profite de la proximité de Rouen qui évolue en PROD2.

 

SC Le Rheu : 12e de la poule 1 la saison dernière, "sauvé par le COVID", le club Breton (banlieue de Rennes) s'appuie sur son puissant voisin du Rennes EC pour son recrutement.

 

CSM Gennevilliers : notre plus court déplacement, après une saison décevante l'an dernier, aura à coeur de se reprendre cette année !

 

Stade Poitevin : 1er de la poule 8 de Fédérale 3 la saison dernière, un club qui a tendance à faire l'ascenceur ente la Fédérale 2 et la Fédérale 3 depuis plusieurs saisons

 

 

 

 

Fed2: Courbevoie confirme à St-Denis

SDUS-6642.jpg

 

Après les belles victoires à domicile face au PUC la semaine dernière, déplacement ce dimanche à St-Denis. En début de saison, lors du match aller, St-Denis s’était logiquement imposé à JP Rives avant de se révéler comme étant la surprise de cette poule en pointant depuis le début de saison parmi les quatre premiers de la poule. Mais le début 2020 semble plus compliqué pour les joueurs du 93 avec une seule victoire face à la lanterne rouge, Le Rheu.

Comme la semaine dernière le vent était de la partie, et comme la semaine dernière nos lévriers commençaient le match avec le vent en leur défaveur. Les premières minutes étaient à l’avantage de Courbevoie, mais c’est St-Denis qui se montrait le plus réaliste en inscrivant un essai en coin sur leur première incursion dans le camp jaune et bleu (7e, 5-0).

Contre le vent , Courbevoie s’évertue à jouer à la main,à conserver le ballon, mettant ainsi souvent St-Denis à la faute, et comme souvent dans ce cas de figure, St-Denis écope d’un carton (14e). Sur la pénalité et les temps de jeu qui suivent, en jouant vite, Courbevoie revient au score en inscrivant à son tour un essai (16e, 5-7). Profitant du vent, St-Denis joue dans le camp de Courbevoie qui à force de défendre se met à la faute, St-Denis n’en attend pas plus pour marquer deux pénalités face aux poteaux (20e puis 25e, 11-7).

Courbevoie continue à remonter le ballon à la main et obtient à son tour une pénalité tentable (32e, 11-10), mais St-Denis reviens très rapidement dans le camp bleu et jaune pour obtenir une pénalité excentrée sur les 22 pour un plaquage à deux et reprendre un peu d’air au score (38e, 14-10). Suite au renvoi, c’est au tour de St-Denis de se faire sanctionner pour un plaquage beaucoup trop haut, si cela ne se traduit pas au score, St-Denis écope d’un second carton et débutera la seconde mi-temps en infériorité numérique pendant 10 minutes.

Avec l’aide du vent en seconde période, Courbevoie peut enfin jouer au pied pour occuper le camp adverse et inscrire un second essai en coin après avoir campé dans les 22m Dyonisiens pendant de longues minutes (46e, 14-15). Les minutes suivantes seront à l’avantage de St-Denis, mais comme la semaine dernière la défense de Courbevoie tiendra concédant juste une pénalité permettant à St-Denis de reprendre l’avantage (65e, 17-15). Le dernier quart d’heure verra une domination territoriale de Courbevoie, qui sera se montrer patient pour obtenir une pénalité bien placée (73e, 17-18) lui permettant faire basculer le match en sa faveur. Les dernières minutes verront Courbevoie faire preuve de beaucoup de rigueur pour conserver le ballon empêchant tout risque de voir St-Denis, toujours dangereux, de remettre les pieds dans le camp Courbevoisien et revenir au score.

 

Victoire par la plus petite des marges de Courbevoie dans un match qui aurait pu basculer d’un côté ou de l’autre mais Courbevoie est peut-être plus en confiance actuellement que le SDUS.

 

Victoire beaucoup plus facile pour la réserve qui s’impose sur le score de 48 à 5. Contre le vent en 1ère mi-temps, une fois passé le premier quart d’heure, Courbevoie a pris la mesure de son adversaire et a fait la différence grâce à la vitesse de ses trois-quarts, St-Denis ne marquant un essai que dans les ultimes minutes. La réserve est actuellement 6e de la poule (place qualificative pour les phases finales) avec un point d’avance sur Beauvais qui compte un match en retard.

 

La semaine prochaine déplacement à Chartres lourdement défait par le PUC aujourd’hui 62 à 5.

Fed2 : Courbevoie n'a pas réussi à faire douter Beauvais

Beauvais-2566.jpg

 

Pour le premier match de l’année 2020, Courbevoie recevait Beauvais actuel poulain du leader Marcq. Les deux équipes avaient à coeur de se racheter après leurs défaites de la semaine dernière, en particulier Beauvais qui s’était incliné à domicile face au PUC.

 

Dès le début de match, contre le vent, Courbevoie à l’occasion d’ouvrir le score, mais le coup de pied du buteur bleu & jaune passe de peu à côté, c’est ensuite au tour de Beauvais de se montrer dangereux, et s'ils n’arrivent pas à inscrire un essai, la défense locale est mise à la faute et permet à Beauvais d’inscrire une première pénalité (7e, 0-3).

Courbevoie ne baisse pas les bras et se montre à son tour dangereux, mettant Beauvais à la faute (11e, carton jaune pour plaquage sans ballon) mais la réussite n’est toujours pas présente pour le buteur local qui échoue encore dans sa tentative de tir au but.

C’est sur un coup de pied à suivre mal négocié par Beauvais que Courbevoie est à deux doigts d’inscrire un essai mais doit se contente d’une pénalité enfin réussie pour revenir au score (16e 3-3). La réaction de Beauvais ne se fait pas attendre, comme souvent pour les équipes ayant de gros packs, c’est sur une penaltouche que Beauvais inscrit son premier essai (18e 3-8). Le score en reste là jusqu’à la mi-temps, Courbevoie manque encore deux occasions de réduire l’écart, les fautes s’accumulent, les cartons aussi ( deux contre Courbevoie, un contre Beauvais), Courbevoie est dominé mais est suffisamment organisé en défense pour ne pas prendre l’eau, face à une équipe supérieure en conquête ( que ce soit en touche ou en mêlée) mais pas toujours assez précis en attaque.

En seconde période, voulant ne pas vivre la même mésaventure que Marcq, Beauvais met la défense locale à la faute et prend les points (42e, 3-11). Après dix minutes de jeu en seconde période, Beauvais change la moitié de son pack, le résultat ne se fait pas attendre, sur la première penaltouche qui suit, le pack rouge et blanc enfonce celui de Courbevoie qui ne peut rien faire malgré sa vaillance. (54e, 3-16). 

Pas forcément étincelant, mais sérieux et efficace, les Beauvaisiens construisent leur victoire, en prenant les points dès qu’ils le peuvent (60e, 3-19) et en étant suffisamment solides défensivement pour empêcher Courbevoie d’inscrire le moindre essai malgré les phases de domination des lévriers. C’est au contraire Beauvais qui inscrit un troisième essai en fin de match, synonyme de bonus offensif (79e 3-26)

 

Victoire logique de Beauvais, une équipe complète dans toutes ses lignes qui a su maîtriser le match. Courbevoie a mis beaucoup de coeur dans ce match, a manqué de réussite pour espérer faire douter ses adversaires du jour.

 

L'équipe B arrache le match nul (13-13) lors d’un match très plaisant à regarder, avec beaucoup de rythme et de jeu des deux côtés.

 

La semaine prochaine déplacement à Sarcelles 

Fed2 : deux victoires face au PUC qui font du bien

PUC-0682.jpg

 

Après un début d’année difficile, les équipes seniors de Courbevoie recevaient celles du PUC dans un derby Francilien important pour les lévriers, compte tenu de leur classement actuel. Dans cette poule où à chaque match tout est possible, 5 équipes sont au coude à coude pour éviter le 11e place synonyme de rétrogradation en Fédérale 3, Le Rheu ayant déjà un pied à l’étage inférieur.

 

Pas de pluie pour ce match, mais un vent violent soufflant pas bourrasques sur JP Rives, les violets joueront la 1ère mi-temps avec le vent favorable. Malgré une bonne entame de match de Courbevoie, ce sont les Parisiens qui ouvriront le score avec une belle combinaison à la sortie d’une touche sur les 22m pour un essai entre les poteaux (6e, 0-7). 

Courbevoie met de la vitesse dans son jeu, s’appuie sur une mêlée dominatrice et profite d’une pénalité réalisable malgré le vent contraire pour revenir au score (17e, 3-7). Le score n’évoluera pas jusqu’à la mi-temps, les défenses prenant le pas sur les attaques.

 

En seconde période, les Parisiens sont obligés de porter plus le ballon, Courbevoie occupe enfin le camp des violets et finit par passer devant au score après un gros travail de sape des avants jaunes et bleus (51e, 10-7). Le PUC est dans l’ensemble dominé mais se montre très opportuniste et sur une pénaltouche et une belle combinaison dans le couloir des 5 m inscrit un nouvel essai (60e, 10-12).

 

Menés, Courbevoie va alors camper dans le camp violet et en ayant peut-être ce supplément d'âme lui permettant de l’emporter. Pas de grande envolées des trois-quarts mais un rugby de combat qui permet après une grosse phase de pick and go à l’ailier Courbevoisien d’inscrire un essai plein de malice en trouvant un espace petit côté à la sortie d’un énième ruck (68e, 15-12).

 

Le PUC est souvent mis à la faute, Courbevoie assure sa victoire par une nouvelle pénalité (75e, 18-12).

 

On retiendra de ce match l’envie des lévriers, leur mêlée dominatrice, côté Parisien une touche efficace mais un jeu d’attaque trop fébrile ( beaucoup de fautes de main ) la défense agressive de Courbevoie n’étant sans doute pas étrangère à cela.

 

La réserve l’emporte également sur le score de 30 à 27. Courbevoie pensait avoir fait le plus dur en première mi-temps avec trois essais inscrit (1 dès le début du match puis deux essais coup sur coup avant la mi-temps). Menant pratiquement toute la seconde période, le PUC revient au score dans les ultimes minutes (27-27), mais une pénalité permettra à Courbevoie de l’emporter au coup de sifflet final.

 

La semaine prochaine déplacement à St-Denis qui aura à coeur de se racheter après sa lourde défaite subie à Marcq (62-5)

Fed2 : Courbevoie accroche le leader

Marcq-5208.jpg

 

Battus il y a quelques semaines à Sarcelles, cette première défaite de Marcq pouvait apparaître comme un accident de parcours pour une équipe dont l’ambition est de monter à l’étage supérieur en fin de saison. On pouvait donc penser qu’ils viendraient à JP Rives méfiants face à des lévriers qui n’avaient rien à perdre sur ce match.

 

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que Marcq impose sa puissance, dès les premières minutes Marcq sur un terrain très lourd, avec l’appui du vent, hérite d’une pénaltouche d'où découlera le 1er essai du match (4e, 0-7 avec transformation en coin). Plus puissants, les joueurs du Nord imposent un énorme défi physique à Courbevoie qui malgré cette domination commet peu de fautes qui auraient permis aux visiteurs de prendre le large au score. Courbevoie souffre en mêlée, n’arrive pas à gagner ses propres lancers en touche face aux géants du Nord, mais ne rompt pas.

 

Il faut attendre 25 minutes de jeu pour que Courbevoie investisse enfin le camp Nordiste, cette possession se traduit par une faute Marcquoise concrétisée par une pénalité passé pour nos lévriers (30e, 3-7). Cinq minutes plus tard, alors que Marq a ré-investit le camp Courbevoisien suite au coup de pied de renvoi, les attaquants locaux transpercent la défense Marcquoise et tapent un coup de pied à suivre leur permettant d’inscrire leur premier essai  (35e, 10-7). C’est au tour de Marcq de balbutier son rugby, particulièrement sur ses lancers en touche. La défense de Courbevoie tient, sans se mettre à la faute et atteint la mi-temps en menant 10-7.

 

Sans doute après un bon remontage de bretelles, Marcq revient sur le terrain avec d’autres intention et recolle vite au score grâce à une pénalité (47e, 10-10), mais contre le vent, indisciplinés, nerveux, les Nordistes tendent le bâton pour se faire battre. Heureusement pour eux le buteur de Courbevoie n’est pas en réussite et échoue par deux fois dans des positions réalisables (49e et 51e). Courbevoie campe dans la moitié de terrain de Marcq, a la possession et repasse devant suite à une nouvelle pénalité concédée par le leader de la poule (58e, 13-10). Il reste 20 minutes, Marcq est mené, Courbevoie est souvent proche de la rupture, et sur une pénalité en leur faveur, Marcq prend la touche  et va inscrire un seconde essai grâce a une belle percée de leur 3ème ligne aile au milieu de sa ligne d’attaque (69e, 13-17).

Courbevoie est maintenant derrière au score, mais a toujours le point de bonus défensif qu’il faut conserver. Ayant une nouvelle pénalité, Courbevoie trouve une belle touche, qui lui permet d'enchaîner les temps de jeu devant la ligne d'en but de Marcq et de marquer un essai leur permettant de repasser devant au score (77e, 20-17).

Sur le coup de pied de  renvoi, Courbevoie cherche à garder la possession mais se met une nouvelle fois à la faute. Cette fois, Marcq ne cherche pas la touche et prend les trois points (80e, 20-20). suite au renvoi il y aura une dernière opportunité pour Courbevoie de remporter ce match, mais la pénalité lointaine et excentrée est ratée de peu.

Les deux équipes repartent donc dos à dos, mais c’est Courbevoie qui fait la bonne affaire en obtenant son 3eme match nul. Match très courageux de Courbevoie face à une équipe de Marcq qui n’a pas montré grand chose sur ce match, si ce n’est beaucoup de puissance.

 

L’équipe B s’incline 20-27 dans un match très ouvert malgré l’état du terrain.

La semain prochaine, déplacement au Havre pour le dernier match de la phase Aller et de l’année 2019

bandeau-sponsors-site-blanc.png

RUGBY CLUB COURBEVOIE • Stade Jean Pierre Rives 89/91 Boulevard de Verdun 92400 COURBEVOIE •  09 84 38 91 62
Email : info@courbevoie-rugby.com • Site Internet: www.courbevoie-rugby.com
Couleur : Jaune Bleu Rouge • N° FFR 4613P • N° DDJS 92S635 • N°Siren 9312