Séniors

Et de 11 !

Onze victoires d'affilée avec pour ce dernier match de la phase aller un déplacement, pas des plus faciles chez le deuxième de la poule, Compiègne, qui ne comptait jusqu'à ce dimanche à la météo agitée, qu'une défaite surprise à Caen.

Mais par delà l'enjeu sportif de ce match, les joueurs de l'Oise rendait hommage à l'un des leurs tragiquement disparu quelques jours plus tôt. Difficile de savoir quel aura été l'impact de ce triste événement sur l'état d'esprit des joueurs de Compiègne.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, texte et plein air

 

Courbevoie n'a que guère laissé d'espoir aux locaux de remporter ce match en inscrivant dès la 14e minute un essai par Mayembo.

A la mi-temps le score est de 7-3 pour Courbevoie, en seconde période, Moxon marquera deux pénalités lointaines tandis que Pacini  (53e) inscrivait un second essai.

Victoire finale de Courbevoie sur le score de 18 à 3.

La Réserve s'impose aussi pour une onzième victoire (17-13), mais plus difficilement, laissant dans les dernières minutes le bonus défensif à Compiègne alors que Courbevoie était en infériorité numérique ( à 14 puis à 13) une partie de la seconde période.

Les deux équipes sont donc invaincues à l'issue des matchs aller, mais cela ne servira à rien si au printemps l'équipe cale lors des phases finales pour la montée en Fédérale 2. Les deux groupes semblent néanmoins,par leur qualité et leur homogénéité, être capables de passer ces deux tours de phases finales.

Reprise du championnat le 14 janvier avec la réception d'Armentières.

 

Contrairement au PSG, Courbevoie est toujours invaincu dans ce championnat, et ce pour les deux équipes seniors : 10 matchs et 10 victoires. Ce dimanche c'est Caen qui s'est incliné à JP Rives sur un cinglant 39 à 0 avec donc le bonus offensif pour Courbevoie. Dans le même temps Compiègne s'impose à Houilles 26-17 mais sans le bonus offensif. Avant de se déplacer à Compiègne dimanche prochain, Courbevoie dispose de 5 points d'avance au classement pour ce dernier match de la phase aller entre les deux premiers du classement, une victoire dans l'Oise serait un grand coup pour le RC Courbevoie, une défaite ne serait néanmoins pas catastrophique.

La Réserve s'est elle aussi imposée, mais sans le bonus offensif (victoire 24-7)

 

Les dimanches se suivent et se ressemblent depuis le mois de septembre, les deux équipes seniors l'ont emporté ce dimanche face au promu Petit-Couronne.

Deux victoires bonifiées pour les deux équipes seniors du RC Courbevoie qui restent donc invaincues depuis le début de saison. Deux victoire faciles 105-3 pour la réserve et 66-12 pour la première, avec juste un essai en fin de chaque période pour nos adversaires Normands (équipe Une). Nos adversaires du jour ont vite été dépassés par la vitesse des lévriers, dont le jeu pouvait se développer avec le temps sec et ensoleillé de ce dimanche à JP Rives.

La semaine prochaine déplacement dans le Nord, à Dunkerque chez la la lanterne rouge de la poule qui n'a encore inscrit aucun point dans ce championnat.

Après deux matchs à domicile assez compliqués contre Le Havre et Rueil,  Courbevoie reprend sa marche en avant à l'extérieur chez un mal classé (avant-dernier avec une seule victoire au compteur) avec une victoire sans bavure à Soissons : 92 points à 0. Un beau cadeau d'anniversaire pour Annie Kouyoumdjian, secrétaire générale du club et dirigeante seniors.

La réserve n'a pas été en reste, puisque elle s'impose également largement sur le score de 85-12.

A l'issue de cette 7e journée, les deux équipes sont toujours invaincues, et si pour l'équipe B le trou semble fait (7 points d'avance), pour l'équipe Une, Compiègne reste à 4 points de Courbevoie, le choc entre les deux premiers du classement aura lieu le 10 décembre à Compiègne pour le dernier match de la phase Aller.

Pas de match la semaine prochaine, prochain match le 19 novembre, avec la réception de Petit-Couronne à JP Rives

 

Comme l'an dernier le derby face à Rueil-Malmaison avait lieu en nocturne à JP Rives sous le patronage de CAFPI Courbevoie, partenaire majeur du RC Courbevoie. Si pour l'équipe B il n'y a pas eu de suspense, tant la différence de niveau était importante (victoire 73-0) il n'en a pas été de même pour l'équipe Une.

Rueil avait fait le court déplacement sans pression chez le leader, avec déjà trois victoires au compteur le RAC réalise un bon début de saison. Courbevoie de son côté a raté son entame de match, en tout cas au niveau de la concrétisation, trop d'imprécisions, de fautes de mains, ne permettant pas aux locaux de scorer. Au contraire Rueil est efficace et lors d'une de ses première incursion dans le camp Courbevoisien, inscrit un essai transformé. Rueil ralentit le jeu, commet beaucoup de fautes (deux cartons en première mi-temps) mais est aussi bien organisé tant en attaque qu'en défense.

 

Le 1er essai de Courbevoie

Courbevoie revient au score suite à un pénaltouche (7-7), les buteurs de chaque camp inscrivent 3 point avant la pause (drop pour le RAC, pénalité pour le RCC), le score est à la mi-temps de 10 partout.

La seconde période est dominée par Courbevoie, mais cette domination a du mal à se concrétiser au tableau d'affichage, si ce n'est par deux pénalités, Rueil résiste en commettant des fautes grossières à quelques mètres de leur ligne mais qui ne sont sanctionnées que par des pénalités, Courbevoie concrétise tout de même ses temps forts par deux pénalités (16-10). Avec l'entrée de sang frais, on se dit que Rueil va finir par craquer, mais ce n'est pas le cas, au contraire, comme en première mi-temps, Rueil marque un essai collectif sur une de ses seule incursion dans les 22 de Courbevoie. L'essai étant transformé, Courbevoie est mené 17-16 à moins de dix minutes du coup de sifflet final.

 

Du monde et de l'ambiance à JP Rives samedi soir

Il faudra attendre la dernière minute du temps réglementaire pour que Courbevoie fasse basculer la victoire de son côté (21-17), une victoire au forceps, sans doute pas le match le plus aboutit du RCC, mais Courbevoie conforte sa première place est est toujours invaincu, tandis que Compiègne est allé s'imposer au Havre.

Prochain match dimanche prochain avec un déplacement à Soissons 

 

Avant cette cinquième journée de championnat trois équipes restaient invaincues : Courbevoie, Compiègne et Le Havre.

Comme Courbevoie et Le Havre se rencontraient, on savait qu'il ne resterait au mieux (sauf match nul) que deux équipes invaincues. Ce soir il n'en reste qu'une puisque Compiègne s'est incliné 17-15 à Caen tandis que Courbevoie s'est imposé 21-13 à domicile face au Havre.

Courbevoie est donc la seule équipe invaincue de la poule et est seul leader. Le week-end prochain réception de Rueil-Malmaison en nocturne le samedi (matchs à 18h00 et 19h30).

Le B s'impose également sur le score serré de 24-15, sans le bonus offensif pour la première fois depuis le début de saison.

Les U21 Belascain perdent de nouveau, cette fois à Gennevilliers, sur le score sans appel de 43 à 5

L'équipe fanion est toujours invaincue après quatre journées : quatre victoires dont trois avec bonus, mais elle n'est plus leader de la poule, dépassée au goal-average par Compiègne qui s'est facilement imposée aujourd'hui face à Dunkerque tandis que Courbevoie s'imposait à Houilles sur le score de 32 à 24.

Une bonne montée en puissance pour Courbevoie qui accueillera dimanche 22 octobre le troisième larron du trio de tête d'invaincus : Le Havre.

Pour la Réserve, 4e victoire avec bonus sur le score sans appel de 33 à 7.

Les U21 se sont quand à eux inclinés à l'ultime minute face au PUC (11-15) pour leur premier match de leur championnat Belascain.

 

Les autres résultats :

113 points à 3 tel est le score sur lequel la Réserve s'est imposée à St-Omer, tandis que l'équipe gagnait sur le score "raisonnable" de 41 à 0.

Courbevoie était attendu face à une équipe qui disputait le 1er match à domicile en fédérale 3. Malgré le soutien d'un bruyant public, une combativité de tous les instants, il y avait une classe d'écart entre les deux formations, sur une belle pelouse (utilisée habituellement par les footballeurs locaux), Courbevoie à vite "tué le match".

Pour ce début de saison, deux déplacements dans le Nord, deux victoires avec bonus offensif pour les deux équipes : un début de saison idéal, contrairement à la saison dernière où les points perdus en début de saison n'avait pas permis au RCC de décrocher la première place de la poule.

Les autres résultats de cette deuxième journée :

Evreux 22-24 Houilles

Armentières 17-22 Rueil-Malmaison

Compiègne 35-00 Soissons

Caen 31-22 Petit Couronne

Le Havre 62-00 Dunkerque

(source: rugbyfederal.com)

La semaine prochaine, 1er match à domicile avec la réception de Evreux

 

 

En déplacement à Armentières, Courbevoie a réalisé un sans faute : deux victoires bonifiée, 47 à 20 pour l'équipe Une et 48 à 10 pour la réserve.

La semaine prochaine déplacement à St-Omer qu a pris 81 point à Houilles.

Les autres résultats de cette 1ère journée

 

Le Havre 29-17 Evreux

Houilles 81-03 Saint-Omer

Rueil 07-17 Compiègne

Soissons 26-16 Caen

Petit Couronne 23-00 Dunkerque

(source : rugbyfederal.com)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Nordistes à Courbevoie, la saison dernière

Direction les Hauts de France pour les seniors ce week-end à l'occasion de leur déplacement à Armentières pour le compte de la 1ère journée de championnat de France de Fédérale 3.

Difficile de savoir qui part favori dans cette rencontre en ce début de saison, mais pour Courbevoie, il faudra se méfier de cette équipe qui a raté de peu les play-offs la saison dernière. Une équipe qui a vu l'arrivée de nombreux joueurs à l'inter-saison, reste à savoir si l'amalgame aura eu le temps de se faire à Armentières.

La différence se fera peut-être avec le banc pour Courbevoie et sur l'administratif car en ce début de saison de nombreux joueurs ne sont doute pas encore "en règle" côté licence.

La semaine prochaine les seniors continueront la découverte du nord de la France avec un déplacement à St-Omer qui évoluait en Honneur la saison dernière.

Rugby Club Courbevoie contre RC Pays de Meaux (1/32e retour Chpt de France Fédérale 3)


Combat. Ce mot résume ce match entre Courbevoie et Meaux.

La première période est plutôt brouillonne. Il y a de rares envolées et beaucoup de fautes de main des deux côtés. Les deux équipes doivent s’en remettre à la botte de leurs buteurs. Aucune des deux équipes ne parvint à prendre le dessus. Le match se jouait à « celui-qui-fait-le-moins-de-fautes ».

Score à la mi-temps : RCC 6 – 6 Meaux

La deuxième mi-temps est un peu plus fluide,  et c’est les Meldois qui l’entament de la meilleure des façons en inscrivant un essai ( 41’). Tout part d’une relance sur le renvoi, et après plusieurs temps de jeu, le n°3 meldois ( Belarbi ) inscrit un essai en force.

RCC 6 – 11 Meaux

 

 

Ensuite le match repart dans ses travers : beaucoup de fautes et d’arrêts de jeu. Les nerfs sont tendus et Meaux craque, leur n°17 écope d’un carton jaune ( 50’). Les belles actions et les grandes envolées sont toujours avortées par des pénalités souvent grossières ( notamment des plaquages hauts ), et ça des deux côtés. Courbevoie trouve quand même le moyen de passer deux pénalités        ( 51’ et 75’). Cette pénalité ( 75’) fera aussi office de déclic et lancera « réellement » le match.

RCC 12 – 11 Meaux

Sur le renvoi après la pénalité  ( 75’), Bachelot ( n°24, Courbevoie ) relance , déchire le rideau défensif  seine-et-marnais et s’en va inscrire un essai capital pour Courbevoie ( 76’).

 

RCC 19 – 11 Meaux

On peut penser que le match est plié et que les locaux vont l’emporter mais Meaux obtient une mêlée dans les 22 m courbevoisiens. Meaux écarte sur les extérieurs et le n°13 meldois ( Doret ) transperce la défense altoséquanaise et va marquer l’essai, qui sera par la suite transformé ( 80’).

RCC 19 – 18 Meaux

L’arbitre n’a pas sifflé la fin de la rencontre et grâce à une erreur Courbevoisienne ( renvoi directement en touche ), Meaux se rapproche de l’en-but des locaux. Pendant 7 minutes Meaux va pilonner l’en-but adverse, en enchaînant mêlées à 5 m et pick and go. La défense des locaux est solide mais va finir par lâcher et laisser un intervalle fatal pour les Meldois. L’essai sera transformé.

 

RCC 19 – 25 Meaux

Dans l’ensemble, le match a été clairement plombé par les nombreuses fautes des deux côtés mais les Meldois ont réellement été chercher cette victoire.

Courbevoie pensait avoir fait le plus dur en allant gagner à Meaux la semaine dernière et y a cru jusqu’à la dernière minute.

Un match de 32e de finale au programme entre Courbevoie et Ris-Orangis au stade Robert Barran , à Montreuil ( match sur terrain neutre ).

  Un début de match  compliqué pour le RCC car ils sont malmenés en mêlée et commettent plusieurs fautes dans ce secteur, mais défendent correctement et encaissent zéro points malgré les opportunités pour les joueurs Rissois. Il y a du combat dans chaque maul, et de la casse pour le club des Hauts-de-Seine avec la sortie sur blessure de Adade ( n°6 ) au bout d’un quart d’heure de jeu. Il est remplacé par Janiaud ( n°19 ). Le pack des joueurs de l’Essonne est propre en touche et va inscrire un essai ( 16’) à la suite d’un maul des joueurs Essonnais. Tout est parti d’une pénaltouche trouvée dans les 22m de Courbevoie.

 

R.C. Courbevoie 0 – 5 U.S. Ris-Orangis

      Les Courbevoisiens se reprennent et poussent les Rissois à la faute. Les Essonnais sont sanctionnés à plusieurs reprises et écopent d’un carton jaune à la 23e minute.                                                                   

Les Altoséquanais trouvent une touche dans leur camp et relancent sur 50 mètres grâce à un Magassa en feu sur cette action. Les Courbevoisiens obtiennent donc une pénalité dans le camp adverse. Genet se charge d’ouvrir le compteur de points du club des Hauts-de-Seine en passant cette pénalité (26’).

R.C. Courbevoie 3 – 5 U.S. Ris-Orangis

       La réaction des Rissois ne se fait pas attendre et font ce qu’ils savent faire de mieux : les ballons portés. Même action que pour le 1er essai, pénaltouche trouvée dans les 5m des joueurs courbevoisiens et un nouveau maul qui finit aussi dans l’en-but altoséquanais ( 30’).

R.C. Courbevoie 3 – 10 U.S. Ris-Orangis

       Les Courbevoisiens réagissent eux aussi et obtiennent une nouvelle pénalité dans le camp adverse après une séquence de deux minutes avec un avantage en cours. Genet a l’occasion de réduire l’écart de points entre les deux équipes et réussit sa seconde pénalité du match ( 34’).

R.C. Courbevoie 6 – 10 U.S. Ris-Orangis

        Ris-Orangis est encore sanctionné et donne une nouvelle fois l’opportunité à Genet d’ajouter trois points sur le tableau de marque pour son équipe. Genet passe une nouvelle pénalité et ramène son équipe à un petit point de leur adversaire ( 40’).

 

R.C. Courbevoie 9 – 10 U.S. Ris-Orangis

         L’arbitre n’a toujours pas sifflé la fin de cette première mi-temps et les Courbevoisiens en profitent pour pousser de nouveau les Rissois à la faute. L’arbitre sévit et les Essonnais écopent d’un nouveau carton jaune à cause d’une faute de leur n°8 Perrocheau. Genet a l’occasion de faire passer les siens devant au tableau d’affichage mais rate la pénalité.

Score à la mi-temps : R.C. Courbevoie 9 – 10 U.S. Ris-Orangis

 

         La seconde période est beaucoup plus brouillone, plus hachée, il y a énormément de mêlées, de touches et de fautes de main et peu de «  véritable jeu ». Les Rissois trouvent quand même le moyen de passer deux pénalités ( 48’ et 62’).

R.C. Courbevoie 9 – 16 U.S. Ris-Orangis

          Cela débloque quelque peu cette fin de match mais il y a toujours une multitude de pénalités et de fautes de main. L’arbitre sévit de nouveau et le RCC écope d’un carton jaune à la 66e minute ( n°18 Tchassi ).

          Deux minutes plus tard, les Altoséquanais sont de nouveau punis avec un nouvel essai sur un ballon porté ( 68’).

R.C. Courbevoie 9 – 21 U.S. Ris-Orangis

            Il faudra attendre la fin du match pour voir Courbevoie marquer de nouveau grâce à un exploit individuel de l’imposant Vasseur ( n°13 ) qui marque le dernier essai de cette partie ( 80+2’). L’essai sera transformé par Plisson ( 80+2’).

R.C. Courbevoie 16 – 21 U.S. Ris-Orangis

            Courbevoie s’incline donc sur le score de 21 à 16 face à Ris-Orangis. Un résultat décevant pour l’équipe coachée par Frédéric Masnières et Geoffroy Tarasco. Mais ils n’ont pas été aidés par l’arbitre qui avait tendance à les sanctionner plus souvent que leur adversaire.

             Ris-Orangis ne proposa aucun «  véritable » jeu et dut s’en remettre à ses avants. Côté courbevoisien, les idées étaient présentes mais leur jeu manquait grandement de finition.

 

Les deux équipes seniors se sont brillament qualifiées pour les phases finales du championnat de France.

L'équipe Une, après une très belle seconde partie de saison, a terminé à la seconde place de la poule derrière Marcq en Baroeul. Elle évite les matchs de barrage dont les matchs retours ont lieu ce week-end. En 1/32 e de finale (en match A/R), Courbevoie sera opposé au vainqueur du barrage opposant Meaux à l'ACBB. Au match aller Meaux est allé gagné 40-24 sur le terrain de l'ACBB (qui ne joue plus à Boulogne-Billancourt mais à Marne la Coquette). Meaux part donc favori pour être notre adversaire en 1/32e.

Il faudra ensuite passer le 1/16e (aussi en A/R) pour monter en fédérale 2 la saison prochaine.

Pour l'équipe B, elle dispute le championnat de France Excellence B (équipes B de Fédérale 3) en ayant terminé 3e de sa poule derrière Marcq et Pontault_Combault, ces trois équipés étant très proches au classement, loin devant le 4e de la poule. Puisque il n'y a pas l'enjeu de la montée pour ces équipes, les matchs de championnat de France se disputent en match simple sur terrain neutre.

Pour son 1/32e de finale, le réserve de Courbevoie sera opposée à celle de l'US Ris-Orangis, dimanche 16 avril à 13h00 au stade Robert Barran, 21 rue des Roches à Montreuil (93)

En allant s'imposer 28-23 à Compiègne, alors que dans le même temps Pontault-Combault s'incline 20 à 13 à Sucy, l'équipe premire du RC Courbevoie fini deuxième de cette poule derrière Marcq en Baroeul. Cette deuxième place est synonyme d'accès direct aux 1/32e de finale du championnat de France (en match aller/retour avec match retour à Courbevoie)

Pourtant menés 16-8 à la mi-temps, Courbevoie a su renverser la situation en seconde période.

La B l'emporte largement 42 à 5 à Compiègne mais comme dans le même temps la B de Pontault l'emporte également avec le bonus offensif à Sucy, Courbevoie fini les matchs de poule 3e  à un point de Pontault !

Prochain matchs :

Pour la B, 1/32e de finale le 16 avril 2017

Pour la Une, 1/32e de finale  les 23 et 30 avril 2017