SDUS-8672.jpg

 

Depuis un 11 novembre pluvieux et une fin de match houleuse, le match retour entre Courbevoie et St-Denis était très attendu, tant les deux équipes dominent la poule (match nul au match aller, une seule défaite pour chaque équipe à Auxerre). A quelques matchs des phases finale, cette rencontre, plus que le classement, permettrai au vainqueur de s'affirmer comme le leader incontesté de la poule.

Le public ne s'était pas trompé en se deplaçant en nombre ce samedi soir, bien au delà des supporters des deux clubs, le temps sec et doux donnait un petit air de phases finales à ce match. Des arbitres de touche officiels pour les deux matchs, apportait le petit plus de serenité à cette rencontre.

Le public n'a pas été deçu, il a pu assister dès le début a une rencontre opposant deux équipes d'un niveau équivalent, avec un engagement physique bien supérieur à ce qu'on peut voir habituellement à JP Rives, un avant-gout des phases finales et on l'éspère de la Fédérale 2.

Un début de match équilibré pendant les 30 premières minutes, une penalité de chaque côté, St-Denis à le vent en sa faveur et met la pression à la retombée des coup de pieds. Dans les dix dernières minutes, le match bascule avec deux essais inscrits coup sur coup par les joueurs du 93 (3-17). Courbevoie incapable de franchir la défense de St-Denis, limite la casse en réussisant deux penalités (9-17) tandis que le buteur de St-Denis n'est pas aussi efficace. Les deux équipes atteingnent la m-temps sur ce score.

Au retour des vestiaires, le discours des coachs Courbevoisiens a eu son effet. Dès le coup d'envoi, Courbevoie fait preuve de plus d'agressivité en récupérant le ballon non maitrisé par St-Denis avec dans la foulée un essai en coin et un carton jaune contre St-Denis (16-17), Courbevoie revient dans la course et confirme cette bonne entame de seconde mi-temps en inscrivant un deuxième essai dans la foulée (23-17). en cinq minutes le match a basculé en faveur de Courbevoie.

Par la suite Courbevoie s'appuie sur la réussite de son buteur qui passe deux pénalités à plus de 40 m (dont une excentrée) pour se mettre hors de portée de St-Denis (29-17)

Courbevoie enfonce le clou en inscrivant un 3e essai (36-17), St-Denis réduira les core avec un essai suite à une penaltouche (36-22) mais c'est Courbevoie qui aura le mot de la fin en inscrivant une dernière penalité pour une victoire finale sur le score de 39 à 22.

 

Côté Courbevoie, l'ouvreur Bajart a été le grand artisan de cette victoire en réalisant un sans-faute dans ses tirs au but. côté St-Denis on retiendra une grosse pression sur les coups de pied mais un manque de précision dans les lancers en touche au contraire de Courbevoie.

 

Victoire facile de l'équipe B sur le score de 43 à 3, la vitesse de Courbevoie a fait la différence face à une équipe se limitant à du jeu dans un petit périmètre.