Jeunes

Pas besoin d’être Johnny pour savoir que l’on n’obtient rien sans envie,  

Pas besoin d’être fin connaisseur pour savoir que le rugby se joue avant tout dans le combat.

Mais comment engager ce combat lorsque dans les têtes, le match est perdu avant d’être joué ?

Comment livrer le combat quand justement manque l’envie ?

Comment gagner un combat en manquant les placages ?

Résultat : une lourde défaite de nos cadets 111 à 5 lors de son déplacement chez le leader incontesté de la poule, Ovalie 16. Une équipe dont on se demande pourquoi elle dispute le championnat de Teulière C quand son niveau lui permettrait sans doute de jouer les premiers rôles en Teulière B.  « A vaincre sans péril on triomphe sans gloire ».

Dans ce désastre collectif, nos joueurs doivent se remonter le moral en pensant à 3 motifs de consolation tout de même.

Le premier, c’est leur essai, survenu à l’issue d’une action bien maitrisée.

Ensuite, ils peuvent se dire qu’ils ont porté leurs couleurs quand d’autres se sont faits ‘porter pâle’ (beaucoup d’absents à l’entrainement dès qu’il fait froid). Ils n’étaient que 18 sur la feuille de match.

Enfin, et c’est le plus important, la deuxième place de la poule reste un objectif tout à fait accessible. Et, l’occasion d’effacer cette lourde défaite se présente dès la semaine prochaine à domicile face au dernier de la poule, Fresnes. Il ne faut pas la rater.

 

 

C’est afin de récolter un peu d’argent pour leur voyage prochain en Afrique du Sud, que les cadets du club n’ont pas reculé devant le froid pour aller distribuer des flyers samedi matin pour Intermarché casquettes sur la tête.

 

Pour cette action, un 15 solide, constitué de 11 joueurs, Axel, Balthazar, Baptiste, Baudouin, Brayan, Eloi, Elyies, Enguerrand, Giorgi, Nusrat, Victor, d’un dirigeant Julien, et du staff technique Maxime, William, et Charles.

Après un briefing, façon cercle magique,

nos jeunes sont ensuite partis déambuler dans Courbevoie, distribuant leur prospectus de 8h30 à 12h30.

Ils ont même eu le renfort d’un 16e homme, un demi de mêlée de choix, Daniel Courtes, le maire adjoint aux sports de Courbevoie, toujours bienveillant avec les jeunes du club.

L’investissement de ce « 15 Intermarché » a permis en une matinée de récolter 300 euros

en faveur du voyage. Tous ceux qui sont restés au chaud vous en remercient !