Séniors

Sans trembler, Courbevoie accède aux 1/16e

Domont-8463.jpg

 

Après la victoire bonifiée du match aller à Domont (3-33), Courbevoie abordait sereinement le match retour à JP Rives. Comme la semaine dernière une météo guère digne d'un mois de mai, au moins les joueurs n'auront pas souffert de la chaleur !

Après des premières minutes à l'avantage de Domont mais qui ne parvient pas à scorer (penalité ratée), Courbevoie a rapidement mis les choses au point en inscrivant deux essais coup sur coup (6e et 10e) prenant donc rapidement l'avantage au score (12-0). Courbevoie écope d'un carton jaune à la 16e, puis pour ne pas faire de jalou, Domont aussi et sur la pénal-touche qui suit, Courbevoie inscrit son 3e essai (24e, 19-0). Domont, à défaut d'espérer la qualification, tente beaucoup, Courbevoie aussi, il en découle pas mal de turn-overs, mais aussi pas mal de nervosité, alors que l'enjeu semble avoir disparu.

Au retour des vestiaires, Courbevoie continue de dominer, et sur une penalité rapidement jouée à la main inscrit le 4e essai de la partie (45e, 26-0), s'en suit quleques minutes plus tard (comme en première période) d'un nouvel essai suit à une pénaltouche (50e, 33-0), un nouveau carton jaune pour Domont (59e) les amoindrit encore alors que le banc des lévriers à fait son entrée pour finir le match en inscrivant 3 essais dans les dix dernières minutes avec en particulier beaucoup de jeu debout face a une équipe de Domont dépassée en fin de match. score final 52 à 0 pour nos lévriers qui se qualifient ainsi pour les 1/16e de finale. Courbevoie nettement au dessus sur les deux matchs, comme lors de nombreuses fois cette saison, excepté face à St-Denis qui s'est aussi brillament qualifié pour les 1/16e  et au retour face à Auxerre (eliminé par Evreux).

 

Pour ces 1/16e il rencontreront le RC Dombes (Villars les dombes dans l'Ain) qui a eliminé les Bourguignons de Chalons sur Saone en gagnant eux aussi les rencontres aller et retour. Le RC Dombes a terminé 3e de la poule 3 devancé par St-Claude et Le Puy. Match aller le 19 mai dans l'Aine, retour le 26 mai à Courbevoie.

 

L'équipe B commencera ses phases finales la semaine prochaine sur terrain neutre face à Evreux (leu et horaire pas encore connus)

1/32e aller : Courbevoie en patron à Domont

Domont-6295.jpg

 

 

Du vent, des averses, pas vraiment la météo associée aux phases finales pour ce 1/32e aller à Domont (classé 5e de la poule 1)

 

Autant le dire de suite, il ny a guère eu de suspense et la logique a été respectée. Courbevoie, avec le vent en première mi-temps a parfaitement su tirer profit de cet avantage en occupant le camp de Domont et en obligeant le joueurs locaux à se mettre à la faute grâce à une défense très agressive et hermétique.

La pluie ne permettant pas de longs temps de jeu, on assiste dans un premier temps à un match assez tactique. A ce petit jeu, Courbevoie est supérieur, d’autant plus que Domont perd son 12 sur blessure dès les premières minutes de jeu. Puis dès que les occasions se présentent le buteur de Courbevoie enquille les points  (pénalités à la 10e et la 19e, drop à la 22e) . Menant donc 9-0 et alors que Domont ne s'est jamais montré dangereux, Courbevoie enfonce le clou en inscrivant un essai (28e, 16-0) avec un ballon qui circule sur toute la largeur du terrain pour permettre à l’ailier Courbevoisien d’inscrire le premier essai du match en coin.

A quelques minutes de la mi-temps, Domont investit la moitié de terrain de Courbevoie et hérite d’une pénalité ce qui lui permet de réduire le score (34é, 16-3). Mais sur le renvoi, un en-avant est commis à la réception de la balle, et sur la mêlée qui suit Courbevoie double la mise (37e, 23-3), score à la mi-temps.

La seconde période verra Domont revenir avec plus d’intentions de jeu, ayant plus le ballon qu’en première mi-temps mais sans réussir à concrétiser. Au contraire, Courbevoie prendra les points dès que l’occasion se présentera (43e, pénalité 26-3).  Domont a le ballon, multiplie les temps de jeu, mais ne parvient à franchir le mur jaune. Au contraire, c’est Courbevoie, grâce à cette défense, qui inscrira son 3e essai, synonyme de bonus (60e, 33-3). Plus aucun point ne sera inscrit jusqu’au coup de sifflet de final, Domont étant trop maladroit, malgré beaucoup d’envie pour vraiment inquieter Courbevoie.

 

Victoire finale 33-3, de quoi préparer avec confiance le match retour dimanche prochain à JP Rives.

 

Autres résultas de ce 1/32e aller :

 

Evreux 25 - 12 Auxerre

Houilles 24 - 44 St-Denis

GTO77  9-19 Compiègne

Villars les Dombes 27-8 Chalon sur Saone

Seniors : et maintenant place aux phases finales !

Massif-2503.jpg

L'action amenant le 1er essai de Courbevoie dès la 1ère minute de match

 

Derniers matchs de poule ce dimanche à JP Rives pour Courbevoie, Viry étant forfait général ,pas de match la semaine prochaine.

 

Pour cette dernière journée donc, ce sont les Parisiens (13e) de l’USO Massif Central qui rendaient visite à nos lévriers. Le Massif dont les deux équipes sont en passe de se qualifier pour les phases finales, des matchs à ne pas prendre à la légère donc pour préparer aux mieux les phases finales.

 

Pour la réserve, il a fallu attendre vingt minutes pour que l’équipe se mette en action suite à un carton jaune et une pénalité concédée (0-3), c’est donc à 14 que Courbevoie va enfin rentrer dans le match en inscrivant un essai suite au coup de pied de renvoi (7-3). La machine jaune et bleue est lancée avec deux autre essais avant la mi-temps face à une équipe commettant trop de fautes (en avant volontaires, plaquages au cou) et qui écope d’un carton jaune à la 38e. Score à la mi-temps, 17-3 pour Courbevoie. Après la pause Courbevoie enfonce la Massif, souvent sur des ballons en première main, en inscrivant quatre essais supplémentaires, encore réduit à 14 à la 70e, le Massif essaiera en vain d’inscrire en fin de match. Victoire 39-3 de la réserve qui finit pour la deuxième saison consécutive, invaincu lors des matchs de poule.

 

Massif-2446.jpg

L'équipe B, invaincue lors des match de poule (22 victoires), qualifiée pour le championnat de France d'Excellence B

 

L’équipe Une a quant à elle très bien débuté son match en inscrivant un essai dès la deuxième minute puis en concrétisant sa domination par une pénalité (10e, 8-0), puis ce fut le trou noir, de petites erreurs qui empêchent de prendre le large, et une équipe Parisienne qui reprend espoir s’installant dans la moitié de terrain Courbevoisienne, il faut une grosse défense de Courbevoie, en particulier sur sa ligne, pour empêcher les visiteurs de marquer. Mais à force de ne faire que défendre on s’expose , on commet des fautes et on écope d’un carton jaune (27e). Le Massif termine la mi-temps en inscrivant une pénalité et revient à 8-3 avant les citrons.

Les murs des vestiaires des lévriers ont dû trembler, en tout cas, c’est avec beaucoup plus d’envie, de précision et de vitesse que Courbevoie revient sur le terrain ce qui lui permet d’inscrire 4 essais en dix minutes (1e, 4e, 7e 10e), le Massif s’écroule physiquement, ils ont tout donné en première mi-temps, mais les Parisiens sont dépassés en seconde période. Tout devient plus simple pour Courbevoie, sur un terrain très (trop?) sec, les enchaînements se multiplient, la rentrée de joueurs frais permet de consolider le résultat avec trois autres essais ( 66e, 75e et 79e). Le Massif sera récompensé de son état d’esprit en inscrivant un essai à la dernière minute, score final 53-10 pour Courbevoie.

 

Carton plein pour les équipes seniors puisque l’équipe 3 a remporté son match 21-17 face aux Cocks of Tigers. La Greyhounds Army est donc elle aussi qualifiée pour les phases finales du championnat de 4e division FFSE et jouera l’an prochain en 3e division.

 

GA_6_avril-19.jpg

La Greyhounds Army engagée en championnat FFSE

 

Pour l’équipe fanion il faudra passer deux tours du championnat de France (1/32e et 1/16e en match Aller-Retour) pour remonter en Fédérale 2.

Ça sera Domont pour les 1/32e

domont-0927.jpg

7 avril 2013, dernière confrontation entre Domont et Courbevoie

Cela fait 6 ans, pratiquement jour pour jour que Courbevoie et Domont ne se sont pas rencontrés, c'était alors pour un match de fin de saison en fédérale 2 marqué par l'hommage rendu à Loïc Penvern en présence de Pierre Camou (alors président de la FFR) et de JP Rives dans le stade qui porte son nom.

 

Depuis les deux clubs sont descendus à l'étage inférieur et à l'issue de cette opposition en match aller/retour on pourra dire qui conservera l'espoir de monter en Fédérale 2.

Car si Domont a fini 5e de la poule 1, le classement derrière Sarcelles était très serré entre des équipes que nous conaissons bien : Compiègne, Evreux, Houilles et donc Domont.

Domont n'a perdu que 5 matchs, est allé s'imposer à Houilles et Evreux et n'a perdu que 12-17 contre l'épouvantail de la poule, Sarcelles.

 

Associé à cela les absences liées au milieu des vacances scolaires, nous aurons droit les 28 avril à Domont et le 5 mai à Courbevoie à deux match de phases finales indécis. Les revers des dernières saisons incitent à la prudence avant ces 1/32e de finale ! 

 

Courbevoie fait preuve de caractère face à St-Denis

SDUS-8672.jpg

 

Depuis un 11 novembre pluvieux et une fin de match houleuse, le match retour entre Courbevoie et St-Denis était très attendu, tant les deux équipes dominent la poule (match nul au match aller, une seule défaite pour chaque équipe à Auxerre). A quelques matchs des phases finale, cette rencontre, plus que le classement, permettrai au vainqueur de s'affirmer comme le leader incontesté de la poule.

Le public ne s'était pas trompé en se deplaçant en nombre ce samedi soir, bien au delà des supporters des deux clubs, le temps sec et doux donnait un petit air de phases finales à ce match. Des arbitres de touche officiels pour les deux matchs, apportait le petit plus de serenité à cette rencontre.

Le public n'a pas été deçu, il a pu assister dès le début a une rencontre opposant deux équipes d'un niveau équivalent, avec un engagement physique bien supérieur à ce qu'on peut voir habituellement à JP Rives, un avant-gout des phases finales et on l'éspère de la Fédérale 2.

Un début de match équilibré pendant les 30 premières minutes, une penalité de chaque côté, St-Denis à le vent en sa faveur et met la pression à la retombée des coup de pieds. Dans les dix dernières minutes, le match bascule avec deux essais inscrits coup sur coup par les joueurs du 93 (3-17). Courbevoie incapable de franchir la défense de St-Denis, limite la casse en réussisant deux penalités (9-17) tandis que le buteur de St-Denis n'est pas aussi efficace. Les deux équipes atteingnent la m-temps sur ce score.

Au retour des vestiaires, le discours des coachs Courbevoisiens a eu son effet. Dès le coup d'envoi, Courbevoie fait preuve de plus d'agressivité en récupérant le ballon non maitrisé par St-Denis avec dans la foulée un essai en coin et un carton jaune contre St-Denis (16-17), Courbevoie revient dans la course et confirme cette bonne entame de seconde mi-temps en inscrivant un deuxième essai dans la foulée (23-17). en cinq minutes le match a basculé en faveur de Courbevoie.

Par la suite Courbevoie s'appuie sur la réussite de son buteur qui passe deux pénalités à plus de 40 m (dont une excentrée) pour se mettre hors de portée de St-Denis (29-17)

Courbevoie enfonce le clou en inscrivant un 3e essai (36-17), St-Denis réduira les core avec un essai suite à une penaltouche (36-22) mais c'est Courbevoie qui aura le mot de la fin en inscrivant une dernière penalité pour une victoire finale sur le score de 39 à 22.

 

Côté Courbevoie, l'ouvreur Bajart a été le grand artisan de cette victoire en réalisant un sans-faute dans ses tirs au but. côté St-Denis on retiendra une grosse pression sur les coups de pied mais un manque de précision dans les lancers en touche au contraire de Courbevoie.

 

Victoire facile de l'équipe B sur le score de 43 à 3, la vitesse de Courbevoie a fait la différence face à une équipe se limitant à du jeu dans un petit périmètre.