Séniors

INVAINCUS !!!!!!

Fed3_22avril18.jpg

 

Ils l'ont fait ! rester invaincus tout au long de la saison, qui plus est pour les deux équipes, c'est une première pour le club, d'autant plus à ce niveau et avec des poules de 12 (contre 10 l'an dernier).

Si pour la réserve cela a été facile (victoire 41-0), tant la différence de vitesse et de dynamisme était important, la victoire de l'équipe Une fut beaucoup laborieuse avec une victoire sur la plus petite différence (9-8). Mais l'essentiel est là, ils ont sur rester invicibles tout au long de la saison régulière, avec parfois des victoires dans les dernières minutes (Rueil) mais aussi beaucoup de victoire beaucoup plus faciles tant le niveau de jeu était largement supérieur à la majorité des équipes de la poule.

 

Ce premier objectif atteint (finir premiers) il faut maintenant s'atteler au second : la montée en fédérale 2, cela commence dès dimanche prochain avec un 1/32e aller chez un 5eme de poule. Si la logique est respectée, la montée se jouerait face au vainqueur du 1/32e opposant Pontault-Combault à ...... Compiègne (3e poule 1/3e poule 2). Contrairement à ce que certains pouvaient penser, Courbevoie à jouer le jeu et  avec cette victoire Le Havre ( pour certains plus faible que le club de l'Oise) est repassé à la deuxième place.

Mais avant ce 1/16e de finale, il faudra passer les 1/32e, et depuis l'an dernier, et l'élimination par Meaux, Courbevoie sait qu'il faut prendre chaque match avec serieux !

 

 

Invaincus : série en cours !

fed3-vestiaires_caen.jpg

 

Les semaines se suivent et se ressemblent, les deux équipes seniors sont revenues de Caen avec leur 21e victoires respectives avec deux bonus offensifs  qui n'ont plus guère d'importance.

Victoire de la réserve sur le score de 19 à 6, et de l'équipe Une 20 à 6 (20-0 à la mi-temps) face à un club qui pouvait encore espérer la qualification pour les phases finales (surtout pour la réserve).

 

La semaine prochaine repos pour Courbevoie, mais Le Havre se déplace à Compiègne dans un match décisif pour la deuxième place, les deux équipes étant actuellement à égalité. Compiègne finira la phase de poule à Courbevoie le 22 avril, tandis que le HAC aura la tâche plus facile en recevant Petit-Couronne. Ces matchs auront de l'importance pour Courbevoie car, en cas de qualification en 1/16e, Courbevoie, pour la montée en fédérale 2, serait opposé au vainqueur du 1/32e opposant les 3e des poules 1 et 2, donc potentiellemnt le HAC ou Compiègne.

Un monde d'écart entre Courbevoie et Dunkerque

RUDL-0500.jpg

 

Match à priori désequilibré entre le leader de la poule et la lanterne rouge et match qui a été effectivement totalement à sens unique tant la différence de niveau était flagrante, enlevant tout interêt à ce match. 

 

Dunkerque ne s'était déplacée qu'avec une seule équipe, sa réserve étant forfait général, mais avec seulement 19 equipiers et sans le nombre suffisant des joueurs en première ligne (melées simulées tout au long du match ) le match était déjà perdu avant le coup d'envoi !

Le mérite de Courbevoie fut de jouer sérieusement pendant les 80 minutes, en témoigne le score final de 114-0 ( 57 points marqués en première mi-temps et 57 points marqués en seconde période), le tableau d'affichage a encore montré ses limites (99 points) après le 120-0 infligé à Soissons il y a deux semaines !

Pas forcémment le type de match qui permet de préparer les phases finales, mais les trois derniers matchs de poule face à Houilles, à Caen puis face à Compiègne devraient voir des oppositions plus musclées permettant de préparer au mieux les phases finales.

 

 

 

 

 

Copie parfaite : 20/20

Houilles-4706.jpg

Après des victoires (trop) faciles face à Dunkerque, St-Omer et Soissons, la venue de Houilles devait permettre au RC Courbevoie de se jauger face à un adversaire d'un autre calibre.

 

Initialement prévu en février (15e journée), ce match avait dû être décalé suite aux intempéries, il a donc eu lieu en nocturne en ce week-end Pascal. L'opposition présente était bien celle qui était attendue, face à une défense bien en place, il a fallu que Courbevoie, en début de match, multiplie les temps de jeu pour scorer. Houilles n'étant pas venu en victime expiatoire cela a permis à la défense de Courbevoie de défendre sur sa ligne pour qu'elle reste inaccessible ce qui restera le cas jusqu'à la mi-temps atteinte sur le score de 26-0. 

Est-ce la grosse averse pendant la pause, le relachement, il faut constater que la machine Bleue et Jaune se relacha un peu en début de seconde période, et ce qui devait arriver arriva, Houilles à force de pilloner notre ligne d'enbut fini par trouver la faille (26-7). Cet essai aura comme vertu de réveiller Courbevoie qui inscrira deux essais dans les 10 dernières minutes, score final 40 à 7 pour Courbevoie (BO).

 

L'équipe B qui n'avait pas joué la semaine dernière a eu une quinzaine de minutes de flottement en début de match avant que la machine à marquer des essais se mette en marche : un premier essai sur penaltouche pour Houilles, puis deux cartons jaunes pour Courbevoie, c'est donc à 13 contre 15 pendant dix minutes que les levriers reprendront le match à leur compte avec beaucoup de vitesse et de maitrise. La barre des cinquante points est atteinte à la mi-temps, et le score final sera de  89-7 face au deuxième de la poule !

 

Avec ces matchs retard joués, Courbevoie reste invaincu et leader incontesté de la poule à deux journées de la fin, mieux les deux équipes sont leaders au niveau national. Mais tout cela ne servira à rien sans de bonnes phases finales synonymes de montée à l'étage supérieur !

 

classement national 20.JPG

Courbevoie déroule face à soissons

Soissons-4564.jpg

 

Après deux matchs serrés face au Havre et à Rueil, Courbevoie recevait Soissons, qui se bat pour eviter les deux dernières places synonymes de relégation.

 

C'est donc sans grand espoir que les joueurs de l'Aisne se deplacaient à JP Rives ce dimanche, mais de là à s'en prendre 120 ! Et cela aurait pu être pire si la seconde période avait été à l'image de la première qui se terminait sur le score de 87-0. Le preposé au tableau d'affichage fut bien dans l'embarras au moment du passage de la barre des 100 points, le tableau d'affichage n'étant pas prévu pour de tels scores ! Sinon que dire du match, disputé par un temps printanier, qu'il fut à sens unique, Soissons a bien failli marquer en début de seconde période mais Courbevoie s'est evertuer à garder sa ligne d'enbut infranchissable. Avec un banc réduit à sa plus simple expression, la ligne de 3/4 des rouges et noirs a été mise au supplice par la vitesse de nos levriers, à chaque renvoi, Courbevoie remontait le ballon trop facilement pour que Soissons espère quelque chose de ce match.

 

En réserve victoire sur le score de 82 à 0 : face à un pack lourd et moins jeune, Courbevoie a su écarter les ballons pour s'offrir une 17e victoire.

 

La semaine prochaine, déplacement à Petit-Couronne en concurrence avec Soissons et St-Omer pour ne pas descendre