Chartres-9749.jpg

 

Après St-Denis la semaine dernière, deuxième rencontre consecutive à JP Rives avec la venue de Chartres ce dimanche. Si la pluie était tombée sans dicontinuer depuis la veille au soir, petit miracle pour les matchs de l’après-midi, pas de pluie, mais un terrain bien lourd et du vent.

Chartres présentait une équipe avec de gros gabarits et arrivait à Courbevoie avec déjà trois victoires au compteur (Gennevilliers, PUC et Le Havre)

Un peu contre le cours du jeu, c’est Courbevoie qui va mener assez rapidement grâce à deux pénalités de Bajart (6e et 34e, 6-0) tandis que le buteur de Chartres est moins en réussite ( deux penalités ratées). Mais c’est donc Chartres qui domine,et si au niveau de la touche, Courbevoie assure ses conquètes et vole même quelques ballons , en mêlée, sur ce terrain glissant, les kilos supplémentaires de joueurs de l’Eure et Loir font la difference.

 Chartres campe dans les 22 de Courbevoie mais n’arrive pas à scorer, Courbevoie est toujours à la limite et commet des fautes ( carton blanc à la 18e pour plaquage haut) mais tient bon, puis c’est au tour de de Chartres d’écoper d’un carton (31e), et c’est donc à 14 que Chartres ouvrira son compteur suite à une énième penaltouche bien conclue par un essai sous les poteaux d’un ¾ centre de Chartres (38e, 6-7). Courbevoie dominé, mais réaliste obtient un nouvelle penalité avant la pause ce qui lui permet de rentrer aux vestiaires en menant 9-7.

Les joueurs de Chartres ont dû se faire remonter les bretelles pendant la pause, car ils reviennent sur le terrain avec plus de détermination, avec un rugby simple mais efficace : appuyer où ça fait mal, les mauls suite à des touches. Avec un premier essai de pénalité pour maul écroulé (45e, 9-14), un deuxième sur une pénaltouche suivi d’un maul (59e, 9-19) puis un troisième suite à un ballon perdu après une sortie de mélée (69e, 9-26).

A 10 minutes de la fin, menés de 17 points, alors que les remplacants de Chartres sont aussi costauds que les titulaires, cela semble perdu. Mais c’est à ce moment là que Courbevoie retrouve son jeu fait de vitesse et de prises d’initiative pour marquer un premier essai en coin par son talonneur (73e, 16-26).

Quatre minutes plus tard, une penalité à 40 m permet d’obtenir le point de bonus défensif (77e, 19-26), et c’est à l’ultime minute du match que Courbevoie grâce à un essai en coin transformé que nos lévriers arrachent un match nul inesperé.

Ce n’est certes qu’un match nul, mais à la fin du match, les sourires sont presents côté jaune et bleu, tandis que c’est la soupe à la grimace chez les visiteurs. C’est au mental que Courbevoie a su arracher ces points précieux pour la suite de la saison et en retrouvant son rugby qui avait fait merveille la saison dernière.

La reserve s’impose 34-12 et empoche le point de bonus offensif.

Repos la semaine prochaine, puis déplacement le 10 novembre à Orléans.

bandeau-sponsors-site-blanc.png