Teulière C – ½ finale territoriale RCC 2 – RC Conflans : 12 – 7

« Seule la victoire est belle… ». Gageons que les nombreux supporters venus ce dimanche aider nos petits vous diront que le spectacle a aussi été au-rendez-vous.

Notre équipe 2 retrouvait, en demi-finale de la coupe Ile de France Teulière C, un adversaire qu’ils avaient battu en poule. Malgré un déficit en gabarit, ils avaient envoyé beaucoup de jeu, prenant un net avantage, avant de le défendre victorieusement un peu plus dans la douleur. Le terrain humide qu’avaient laissé les averses de la nuit, conjugué à la bruine du matin ne constituait donc pas un point positif.

Mais peu leur importait, le petit déjeuner pris en commun au club-house avait visiblement constitué une bonne préparation, ils commençaient le match tambour battant. Certes le ballon glissant facilitait les fautes de main, mais, face au vent, ils faisaient tout le jeu. L’adversaire leur opposait, comme de la rencontre précédente, surtout du jeu au pied. Mais sans cesse, nos joueurs relançaient du jeu pour prendre l’avantage territorial. Et puis soudain, sur un nouveau coup de pied, une fois de plus très bien joué, nous commettions un minuscule en-avant qui offrait une mêlée dans nos vingt-deux à l’adversaire. Faute au peu de défense à laquelle nous avait obligé notre possession quasi exclusive ? l’ouvreur adverse bénéficiait d’un intervalle énorme dans la défense et marquait entre les poteaux. Ce 0-7 avait certes des allures de hold-up, mais c’est un des charmes de notre sport. Nos joueurs, grâce au conciliabule tenu sous les poteaux pendant la transformation, reprenaient rapidement leur domination. Mais, dopés par leur réussite, les adversaires continuaient leur défense acharnée et très rugueuse. Et, à quelques minutes de la mi-temps, un placage haut d’école valait un rouge à l’un d’eux.

A la pause, nous étions partagés entre l’espoir d’avoir une mi-temps devant nous, avec le vent dans le dos et un avantage numérique, et le souvenir d’une équipe qui avait démontré de belles capacités à s’accrocher lors du match précédent.

Malgré un rythme endiablé, c’est bien cette belle capacité que nous montrait l’adversaire à la reprise. Les fautes de main continuaient à nous pénaliser, mais quand même, il y avait tellement de belles choses. On se disait que ça ne pouvait pas nous échapper, mais plus le temps passait plus on le craignait. A un quart d’heure de la fin, nos avant réussissaient à bien concentrer la défense adverse sur une aile avant que le ballon soit libéré grand champ et qu’un essai récompense enfin nos efforts, au terme d’une action qui laissait le public debout. Las, celui-ci n’était pas transformé (l’essai, pas le public qui lui se rapprochait de la transe) et il fallait donc scorer à nouveau. Nos valeureux adversaires ne l’entendaient pas ainsi, et le débat était assez équilibré, avant qu’un deuxième essai salvateur nous donne un avantage définitif à un souffle de la fin.

Félicitons tout d’abord nos adversaires, un bon mach çà se fait à deux, ils ont su offrir une solide résistance, avec leurs moyens. Un grand merci aux nombreux supporters, leur soutien n’est pas pour rien dans le résultat final. Enfin, un grand bravo aux joueurs et à leurs entraineurs, un match enthousiasmant sur le plan technique mais surtout sur la constance mentale. Enfin, une pensée particulière pour les deux joueurs qui ont été écartés au dernier moment et qui ont fait preuve d’une solidarité parfaite. Espérons qu’ils, et d’autres aussi, gagneront leur place par leur implication à l’entrainement dans les deux semaines à venir.

Maintenant, il y a une finale à jouer et à gagner contre nos voisins, rivaux, et néanmoins amis du RC Gennevilliers dans ce derby du 92 Nord qui clôturera la saison officielle 2011-2012. Pour s’en donner la chance, le groupe n’a qu’à maintenir le sérieux et la solidarité qui l’ont caractérisé jusqu’à présent.

Ville