RCC 2 - Conflans : 17 – 10

St Quentin 1 – RCC 1 : 5 – 39

Le samedi 10 mars, notre équipe B recevait Conflans, invaincue comme elle, pour un match clé. Elle a une fois de plus démontré sa solidité.


 

Au dire d’Elliot, sa première mi-temps a été un modèle à beaucoup d’égards. Face à un adversaire dont la tactique reposait surtout sur le jeu au pied, nos gamins ont su bien jouer les ballons de récupération et développer beaucoup de jeu, ne les laissant pas s’organiser. Malgré une finition pas optimale, elle marquait trois essais qui leur permettaient d’atteindre la pause avec un net avantage, 17-0.

La deuxième mi-temps voyait l’adversaire se reprendre, il est vrai aidé par une baisse de notre rythme. On négociait moins bien les coups, et celui-ci profitait de nos erreurs pour nous marquer deux essais. Mais le courage et la ténacité remplaçaient l’aisance et Conflans ne pouvait réduire totalement son retard.

Le match de samedi prochain, à Saint-Quentin, sera à nouveau très important. Si le groupe garde la même motivation, espérons qu’il y connaitra un autre sort que les A samedi.

Après la coupure des vacances et un calendrier très allégé par les intempéries dans les semaines la précédant, nous avions jugé prudent de reprendre par un amical, avant d’attaquer une série dont la difficulté va aller croissante pour les A, dans leur quête d’une qualification pour les phases finales du championnat de France. Saint-Quentin, dans le peloton de tête d’une autre poule de Teulière A, dont nous avons pu apprécié le beau fonds de jeu, avec un bonheur variable, depuis deux ans, nous offrait cette possibilité.

Parlons tout de suite du positif, on a envoyé du jeu, surtout en première mi-temps, et on les a bien bougés en mêlée fermée. Pour le négatif, tout le reste, particulièrement une journée porte ouverte au près, des intervalles béants dans la ligne et une absence de réaction une fois l’écart creusé.

C’était un match de reprise, et le groupe était privé d’un certain nombre de tauliers, plus les absences générées par la priorité donnée à l’équipe B. Espérons tout de même que ce rappel se révèlera bénéfique pour générer l’implication de chacun dans la préparation des futures échéances.