RCC 3 – Rueil 2 : 10 - 17

L’importance du nombre de joueurs dans le groupe cadet est un choix qui a ses inconvénients. Il permet de traverser moins difficilement les périodes de grand froid, de blessures… encore que certains vendredi il n’est pas facile de constituer deux groupes de 22. Il n’est pas facile par contre de garder motivés ceux qui ne sont pas, ou peu, élus.

Ce match était le deuxième amical de la saison destiné à ces joueurs, pour les récompenser de leur assiduité, leur permettre de montrer leur progrès et leur capacité à bousculer la hiérarchie. Les présents ont à nouveau pleinement répondu à ce qu’on attendait d’eux.

Même si l’équipe adverse était sensée avoir les mêmes caractéristiques que la nôtre, à savoir peu de repères, elle montrait un lien collectif plus efficace lors de la première mi-temps. Pas grand-chose à reprocher à nous joueurs à titre individuel, mais l’équipe atteignait la mi-temps en ayant encaissé deux essais sur des phases où les impératifs collectifs n’avaient pas été respectés.

Un bon recadrage des entraineurs plus tard, elle reprenait le jeu sur une base beaucoup plus solide, notamment en défense et monopolisait le ballon. Las, elle prenait un troisième essai qui faisait craindre la débandade, c’était négliger leur orgueil. Au contraire, elle s’appuyait sur cette relative injustice pour nous offrir une très belle fin de match. Elle campait longtemps dans les 22 adverses sans toutefois arriver à conclure. Mais « cent fois sur le métier.. » et cela finissait par passer, une première puis une deuxième fois.

Que des satisfactions à retirer au niveau des performances individuelles sur ce match. Les conditions de jeu étaient très difficiles, cela relève encore la performance mentale des joueurs. Pour conclure, saluons l’arbitrage, très satisfaisant, d’un jeune du groupe cadet qui s’investit dans ce domaine, tout en étant un taulier du groupe.